Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2017

Résultats 1er tour élection législative 2017

Candidats Total Pourcentage votants Pourcentage inscrits
       
M. CHARPY Laurent (UPR) 9 1,67% 0,83%
       
Mme VOINCHET Karine (La France Insoumise) 63 11,69% 5,82%
       
M. Christophe CAVARD (Ecologiste) 83 15,40% 7,67%
       
Mme GARDET Laurence (FN) 114 21,15% 10,54%
       
M DELAPIERRE Jérémy (SIEL) 5 0,93% 0,46%
       
M. Philippe BERTA (En Marche) 159 29,50% 14,70%
       
Mme TERBECHE Aîcha (Lutte ouvrière) 3 0,56% 0,28%
       
M ARMANDO Jacques (Debout le France) 10 1,86% 0,92%
       
M BOUSSOUF Jean Claude (Indépendant) 0 0,00% 0,00%
       
M GASSER Philippe  (PCF Front de Gauche) 19 3,53% 1,76%
       
M ELISSEIEFF Jean Paul (Alliance écologiste indépendante) 15 2,78% 1,39%
       
M FLANDIN Richard (LR UDI) 52 9,65% 4,81%
       
Mme JANNEKEYN Sibylle (Europe Ecologie les Verts) 7 1,30% 0,65%
       
Blancs 11    
Nuls 3    
       
Total 553    
       
Inscrits 1082    
Votants 553    
Abstention 48,89%    
Participation 51,11%    

 

Lire la suite

06/06/2017

NOUVEAU : une rencontre mensuelle de lectrices et de lecteurs à la médiathèque de Montaren et Saint-Médiers

 Les Amis de la Médiathèque de Montaren et Saint-Médiers vous proposent une réunion mensuelle pour partager vos coups de cœur de lecteurs. Chaque participant(e) qui le désire pourra présenter un livre de son choix. Ou plusieurs. Tous les genres sont les bienvenus : littéraire, policier, essai, poésie, histoire, science-fiction… Ce sera aussi l’occasion, pour celles et ceux qui aiment ça, de lire à haute voix des passages choisis dans les livres présentés. Il est tout à fait possible d’assister à ces réunions sans obligation de présenter un livre. L’animation sera assurée par Serge Vidal, un retraité belge récemment installé dans la région. Tout cela dans la légèreté, sans se prendre la tête, pour le simple plaisir de partager. Et c’est gratuit !

OU ?  à la médiathèque

QUAND ? Une fois par mois, mais quel jour et à quelle heure ?

Nous serions heureux de recueillir votre avis avant de décider. Voici les cinq possibilités :

MARDI DE 17 A 19 HEURES

MARDI DE 18 A 20 HEURES

VENDREDI DE 17 A 19 HEURES

VENDREDI DE 18 A 20 HEURES

SAMEDI DE 11 A 13 HEURES

Merci d’envoyer votre réponse à : mediatheque@montarenetsaintmediers.fr

05/06/2017

Compte rendu du conseil municipal du 1er juin 2017

                                          SEANCE du 1er juin 2017

 

L’an deux mille dix sept et le 1er juin à dix huit heures, le Conseil Municipal de la Commune de MONTAREN ET SAINT MEDIERS, régulièrement convoqué, s’est réuni, au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la présidence de Monsieur Frédéric LEVESQUE, Maire.

 

                                   Présents (14): Frédéric BARNEAUD, Bruno BONNEFOY, Thérèse DELBOS, Brigitte FAVAND, Maria FERNANDES, Serge GUIRAUD, Frédéric LEVESQUE, Martine LOPEZ, Pierre MICHEL, Michel PARADIS, Alex PIETTE, Michèle ROMIEU, Franck TICHADOU, Ghislaine QUEMA

 

Pouvoirs (1) : Chantal FABIEN à Alexis PIETTE

 

                                   Absents (4) : Delphine LAVILETTE, Rachel BAUDRY, Emmanuel FERREIRA, Daniel NABAIS

 

Nombre de conseillers en exercice : 19

Nombre de conseillers présents : 14

Nombre de votants : 15

Date de la convocation : 23 mai 2017

Date d’affichage : 23 mai 2017

L’assemblée étant en nombre suffisant pour délibérer, Monsieur le Maire déclare la séance ouverte.

 

Madame Martine LOPEZ est élue  secrétaire de séance.

 

 

                                                           ORDRE DU JOUR

 

Délibération n° 1 : Détermination du taux de promotion d'avancement de grade

Délibération n° 2 :  Indemnité Spéciale de Fonction (Indemnité de Police)

Délibération n° 3 :  Renouvellement du bail avec l’association des chasseurs

Délibération n° 4 : Travaux de rénovation et enfouissement du réseau de télécommunication de la rue du midi

Délibération n° 5 : Renforcement du réseau électrique de la Rue du Midi

Délibération n° 6 : Éclairage public de la rue du Midi

Délibération n° 7 : Convention avec ENEDIS pour travaux d'enfouissement de réseaux électriques.

Délibération n° 8 : Permis d'aménager préalable aux travaux d'extension du parking du boulodrome.

Délibération n°9 : Annule et remplace la délibération n°2 du Conseil Municipal du 7 décembre 2016 : échange de terrain / Commune & M. Robert et Mme Desmaret.

Délibération n° 10 : Organisation d'un marché nocturne

Délibération n° 11 : Subvention Syndicat des vignerons du Duché d'Uzès

Délibération n°12 : Annule & remplace la délibération du 26/10/2016 / Déclassement d’un chemin quartier de la Barralette / Cession à la CCPU

Délibération n°13 : Financement de la signalétique et équipement de voirie

 

 

 

 ========================================================================

  Approbation à l’unanimité du Procès-Verbal de la séance du Conseil Municipal du 30  mars 2017

 

Lire la suite

08/05/2017

Nettoyons la nature

L'opération "Nettoyons la nature" aura lieu dans notre commune le samedi 13 mai à partir de 9h. Pour toutes personnes qui souhaitent participer rendez-vous devant la mairie. Un pot de remerciement aura lieu à l'issue de cet acte citoyen.

Cérémonie du 8 mai 1945 le 8 mai 2017 : Discours du maire

Mesdames et Messieurs les représentants des Autorités civiles et militaires,

Mesdames, Messieurs les Adjoints et Conseillers municipaux,

Messieurs les représentants des associations d’Anciens combattants,

Mesdames et Messieurs les représentants des associations

Monsieur le Porte-drapeau,
Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

IMG_0726.jpg

 

Il y a 72 ans aujourd’hui, le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie, vaincue par une coalition de pays alliés, capitulait sans condition.

Ce rassemblement est d’abord l’occasion de rendre hommage aux anciens combattants, de témoigner de notre reconnaissance éternelle à tous ces hommes et ces femmes de notre village mais aussi à ceux venus d’horizons et de pays différents morts pour la France, pour notre liberté́ et pour la République.

 

Le 8 mai est un jour de commémoration et de respect vis à vis de ceux qui ne sont pas revenus, de ceux qui ont pris les armes, aussi bien dans l’armée officielle que dans l’armée de l’ombre, de ceux qui ont su dire non aux valeurs négatives du nazisme et à son idéologie barbare.

 

Notre mémoire populaire porte le deuil des 55 millions de victimes de la pensée fasciste auxquels s'ajoutent 35 millions de blessés, 3 millions de disparus, 30 millions de civils tués parmi lesquels 6 millions de juifs et de tsiganes et pour la première fois dans l’histoire de l’humanité́, une guerre fit plus de victimes civiles que militaires.

Nous devons penser à toutes ces victimes innocentes qui ont payé un lourd tribut à la folie des hommes.

Hommage aux militaires, tombés au combat.

Hommage aux civils, pourchassés, déportés, victimes de l’antisémitisme, du racisme, de l’obscurantisme parce qu’ils étaient juifs, communistes, tsiganes, francs-maçons, homosexuels, handicapés... ou opposés à l’occupation nazie sur notre territoire.

 

L’Europe a subi l’ignoble : l’extermination de tout ce qui est diffèrent, tout ce qui s’élèverait contre un système politique et social construit sur des fondements abjects, avec comme règle la stigmatisation de l’étranger, l’inégalité́ des droits basée sur une hiérarchisation en fonction de l’origine, le non respect de la différence de mode de vie ou de pensée...

 

Pour beaucoup d’entre-nous, 72 ans c’était il y a bien longtemps.

En disant cela, au regard de l’actualité́ nationale et internationale, nous ressentons immédiatement la fragilité́ de la République qui nous unit.

C’est bien des leçons de l’Histoire que l’on tire les enseignements du présent, pour préparer l’avenir sans jamais oublier ceux qui sont morts.

Cette date majeure pour notre pays et pour l’Europe tout entière, nous offre l’occasion de nous rappeler ces années de guerre, déclenchée à partir 1939 et de nous interroger sur les raisons de ce conflit armé d’une rare violence.

 

La deuxième guerre mondiale, comme on appelle la guerre 39-45, avait été précédée d’un autre conflit majeur, un conflit mal éteint. La grande guerre de 14-18 avait laissé l’Europe au bord du gouffre, la France, exsangue, qui comptait ses morts par millions et l’Allemagne vaincue et humiliée par un traité de paix très dur qui lui était imposé.

 

Après une brève euphorie d’après guerre, les années qui suivirent, furent des années de crise économique grave.

La grande crise économique du capitalisme mondial qui s'est déclenchée en 1929 a frappé avant tout les classes moyennes. Des familles qui n’étaient pas vraiment pauvres le sont devenues subitement et ont eu de plus en plus de mal à trouver du travail et parfois simplement de quoi se nourrir.

 

Il suffit presque toujours d’une situation difficile pour réveiller ce qu’il y a de pire en chacun de nous : le racisme, le rejet de l’autre parce qu’il est différent. Il faut un coupable facilement indentifiable.

L’engrenage de la haine commence lorsque nous rejetons l’autre parce qu’il est différent de nous. Lorsque que nous tolérons que l’on agresse quelqu’un en raison de sa couleur de peau, de son origine, ou de ses convictions religieuses, lorsque nous nous laissons aller à détester ceux qui sont plus pauvres que nous, au lieu de tenter de les aider, de leur tendre la main.

 

Et c’est sans doute pour s’être donné des dirigeants politiques encourageant cette pulsion de rejet de l’autre, que peu à peu, des pays d’Europe, et l’Allemagne en particulier, ont été conduit au pire : à l’extermination d’une partie de leur population et à la guerre avec leurs voisins.

La banalisation, si ce n'est la référence dans le discours politique des idées xénophobes et racistes est un danger mortel.

L'explication qui est donnée par certains, persuadés que nos difficultés quotidiennes sont de la faute de l’autre se transforme très rapidement en haine de l'autre et débouche inéluctablement sur une politique de boucs émissaires et sur la violence.

C'est plus facile, il est vrai, de distiller ce poison que de combattre les vraies causes des difficultés économiques et sociales.

 

Il est particulièrement important de se rappeler de ces événements pour ne pas réitérer les erreurs du passé et se rappeler qu’au bout de la haine, il n’y a que la désolation et la mort.

 

La France, c’est le suffrage universel et la démocratie, l'égalité des droits entre tous les citoyens, l’égalité́ des hommes et des femmes, la terre de refuge des victimes des dictatures et autres barbaries, le respect des libertés fondamentales dont le droit à la libre expression, la laïcité́, la liberté́ de culte et l’éducation pour tous...

Cette évidence qu’est notre France, souvenons-nous de son prix et mesurons sa fragilité́ !

 

Aussi, la tête haute, riches de nos convictions républicaines, nous pouvons affirmer que le 8 mai, devient, et chaque année davantage, le moment de symboliser et de rappeler ces valeurs d’humanité́, de tolérance, de respect et de dignité́ tirées des leçons de notre Histoire qui doivent être transmises de génération en génération.

 

Car c’est bien la responsabilité́ de chacune et chacun d’entre nous de faire que les valeurs que nous partageons et qui contribuent à ce que nous vivions ensemble en paix, en liberté́, en fraternité́, que ces valeurs soient durables.  

 

La défense des valeurs qui nous unissent, de tout ce qui permet à chaque individu de vivre dignement, est et doit rester un combat de tous les jours en France, en Europe mais aussi dans le reste du monde.

En souvenir de ces millions de vies arrachées par cette guerre, il est de notre devoir de proclamer haut et fort notre engagement pour la paix et notre attachement à la construction européenne.

 

Tous ces morts, quelle que soit leur nationalité, ont connu le même destin.

Aujourd’hui c'est à nous qu'il revient de continuer à bâtir cette Europe fraternelle pour laquelle ils se sont sacrifiés et pour laquelle tant de sang a coulé.

Cela fait 72 ans que nous vivons en Paix, ce qui est la plus longue période sans guerre de ce continent. Ne gâchons pas cette chance.

A notre tour de transmettre à nos enfants l’envie de vivre ensemble, l’envie d’un avenir pacifique et l’envie d’entretenir la flamme perpétuelle de cet espoir.

Rendons hommage aux Justes entre les Nations, ces hommes et femmes souvent anonymes, à tous les résistants, à tous ceux qui ont eu le courage de dire non au racisme et à l'intolérance et qui, pour beaucoup, sont morts en héros.

Soyons dignes de nos ainés, soyons dignes de l’exemple de ces hommes, de ces peuples et des ces opprimés qui ont combattu et lutté pour préserver notre liberté.

 

Nous devons nous souvenir aujourd’hui, demain, toujours, de ce que signifie ce 8 mai 1945.

Souvenons-nous et n’oublions jamais.


Vive la Paix, Vive la République, Vive la France.

IMG_0729.jpg

Le projet « Un village une famille » est aujourd'hui devenu réalité.

A l'automne 2015, la commune de Montaren et Saint Médiers, comme la France entière, s'est émue du sort des réfugiés syriens fuyant la dictature et la guerre. La municipalité a décidé de prendre sa part de l'effort de solidarité nationale et d'accueillir une famille dans un appartement communal inhabité depuis longtemps et destiné à moyen terme à devenir un logement d'urgence. Le Centre Communal d’Action Social de Montaren et Saint Médiers (CCAS) qui apporte son aide à tous les habitants de la commune qui sont en situation de précarité, a naturellement pris en charge le pilotage du projet.

 

L'appartement a été rénové, presque exclusivement par des bénévoles du village et bien au-delà car ce projet porte une vraie philosophie : « aider et partager ».  Les entreprises locales ont elles aussi adhéré à l’esprit de ce projet et offert du matériel, leur travail et leur savoir faire : la société Balmassière pour la plomberie et l'électricité, Nicolas Lombard pour la menuiserie, Olivier Services pour l'électro-ménager, Bricomarché pour certains matériaux et d’autres encore qui ont préféré rester anonymes.

Cet appartement a été meublé grâce à des dons qui ont afflué de tout l’Uzège et un confort minimum pour les arrivants a ainsi pu être assuré avec des meubles, des radiateurs, du matériel divers de récupération.

Nous souhaitons donc remercier toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour que ce projet puisse voir le jour. Cette mobilisation démontre que les habitants de notre commune et plus généralement les habitants de l’Uzège, sont capables de générosité, de partage, d’ouverture, et de solidarité.

Parallèlement des contacts ont été pris avec les services de l'Etat en charge de l'accueil des réfugiés, en particulier avec le directeur adjoint de la Cohésion Sociale à la Préfecture du Gard.

C'est l'Etat qui encadre cet accueil, qui concerne des familles syriennes réfugiées temporairement dans les pays limitrophes, Liban ou Jordanie. L'Etat aide aussi financièrement les structures d'accueil, la commune dans notre cas.

 

Après de longs mois de préparation une famille Syrienne, originaire de la ville d’Alep, est arrivée à Montaren jeudi 27 avril (en provenance de Beyrouth). La famille Kassab-Dabagh est composée d’un jeune couple et deux enfants de 3 et 5 ans. Tout était prêt pour les accueillir et très rapidement leur intégration a commencé : les premières démarches administratives ont été faites en préfecture, un contact a été établi avec la Croix Rouge et d’autres organismes caritatifs pour l'aide alimentaire, la petite fille de cinq ans est scolarisée en maternelle, et les parents ont commencé leurs cours de français.

 

C'est une grande fierté pour notre village d'avoir mené à bien ce projet humanitaire et de montrer ainsi que la devise de notre nation « Liberté, Egalité, Fraternité » est bien vivante dans notre commune.

 

Nous souhaitons à la famille Kassab-Dabagh de trouver dans notre village la sérénité propice à construire une nouvelle vie paisible à l’abri des bombes et de la terreur qui dévastent leur pays.

07/05/2017

Résultats 2de tour élection Présidentielle 2017

Candidats Enveloppe  Pourcentage votants
     
M. Emmanuel MACRON 421 56,28%
     
Mme Marine LE PEN 327 43,72%
     
Blancs  78  
Nuls 30  
     
Total 856  
     
     
Inscrits 1083  
Votants 856  
Blanc ou nul 108  
Exprimés 748  
     
Participation 79,04%  
Abstention 20,96%  

 

Résultats élections Présidentielles 2017 2de tour.pdf

25/04/2017

Modification de collecte du 1er mai

Les collectes des bacs de « Reste » initialement prévues le lundi 1er mai sont avancées au samedi 29 avril.
Les habitants des communes de : Arpaillargues et Aureilhac, Fons sur Lussan, Montaren et St Médiers, St Bonnet du Gard, St Siffret, Vallérargues sont priés de sortir exceptionnellement leur bac le vendredi 28 avril au soir.
Par ailleurs le SICTOMU vous informe que les déchèteries seront fermées le lundi 1er mai.

24/04/2017

Résultats 1er tour élection Présidentielle 2017

Candidats Total Pourcentage votants
     
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 39 4,49%
     
Mme Marine LE PEN 222 25,58%
     
M. Emmanuel MACRON 179 20,62%
     
M. Benoît HAMON 42 4,84%
     
Mme Nathalie ARTHAUD 1 0,12%
     
M. Philippe POUTOU 14 1,61%
     
M. Jacques CHEMINADE 2 0,23%
     
M. Jean LASSALLE 13 1,50%
     
M. Jean-Luc MÉLENCHON 185 21,31%
     
M. François ASSELINEAU 7 0,81%
     
M. François FILLON 164 18,89%
     
     
Blancs  17  
Nuls 4  
TOTAL 889  
     
     
Inscrits 1083  
Votants 889  
Abstention 17,91%  
Participation 82,09%  

Résultats 1er tour élection Présidentielle 2017.pdf

12/04/2017

Jumelage avec Souto da Casa

Une délégation de 17 Montadiérois a fait le voyage à Souto da Casa, village jumelé avec Montaren, du 1er au 5 avril 2017.

Le protocole de jumelage, signé en juillet dernier,  a été officialisé par les maires des deux communes.

L’accueil reçu fut à la hauteur des espoirs mis, des deux côtés, en l’avenir de ces échanges qui sont espérés fructueux sur le long terme.

P1110547.JPG

La délégation a été reçue par l’équipe enseignante de l’école et les élèves, au son des « bombos ». Il s’en est suivi une visite de l’établissement, un échange sur les méthodes pédagogiques et une lecture de poèmes par les enfants.

Deux classes de Montaren (Mme Beaulieu et Mr Schenk) avaient réalisé des travaux qui ont été offerts aux élèves de l’école. Il est à espérer que ce seront les premiers jalons d’une correspondance et d’une collaboration régulières entre les deux écoles.

P1110621.JPG

La municipalité de Souto da Casa et ses habitants ont eu à cœur de présenter leurs coutumes, leur art de vivre, au cours de visites du village et de la région proche, d’un pique nique géant au Carvalhal (mont local chargé d’histoire) et de repas confectionnés par des familles qui se sont terminés par des chants, danses et concerts de Bombos.

P1110578.JPG

Rendez-vous a été pris pour un approfondissement des liens et des échanges et une visite des amis portugais a été envisagée, l’an prochain, lors de la fête du pois Chiche.

17620148_1325064734238217_1957573433242239926_o.jpg