Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/02/2016

EXPOSITION "EMPREINTES ET SCULPTURES LE DUO D'ART"

Lettre info Le Duo d'Art.jpgL'associtation AMIS DE LA MEDIATHEQUE DE MONTAREN ET SAINT MEDIERS vous invite à l'exposition "EMPREINTES ET SCULPTURES" avec LE DUO D'ART (nom qu'ont choisi Annick et Noëlle Le Duault pour leurs expositions communes).

L'exposition sera visible à la médiathèque de Montaren et Saint Médiers du 4 au 16 mars :
les mardis, mercredis et vendredis de 16h à 19h
les samedis de 10h à 13h et de 15h à 18h
les dimanches de 15h à 18h.

La rencontre avec les artistes aura lieu le vendredi 4 mars à 18h.

Au-delà du jeu avec leur nom, l'expression interroge sur les rapports entre les oeuvres de ces deux sœurs. On connaît des duos fraternels dans l'art et dans la littérature, mais ce terme recouvre des réalités bien différentes.

 


Il s'agit parfois d'une oeuvre commune où on ne peut discerner la part de chacun : les romans, aujourd'hui un peu injustement méconnus, des Goncourt, ne révèlent pas ce qui est d'Edmond et ce qui est de Jules ; dans la filmographie des frères Coen, quelle est la part d'Ethan et quelle est la part de Joel ? En revanche les romans d'Anne, Charlotte et Emily Brontë, sont des livres différents, où on retrouve cependant une atmosphère d'un romantisme désespéré et troublant, reflet sans doute d'une enfance commune difficile.

Rien de tel avec Le Duo d'Art. Annick, plasticienne, expose ses Empreintes : marques en creux et en relief, traces d'objets pressées dans de la résine, qui évoquent à la fois une géométrie complexe et la nature. Le trait est fin, d'une précision de scalpel, ou au contraire d'une douce rondeur. On peut imaginer des symboles, une sorte d'écriture du monde, lisible simplement ou plus ésotérique, univers révélés dans la minutie des reliefs. Le geste de l'artiste donne vie à la matière. Des encres vivement colorées soulignent ou traversent les formes, le regard déchiffre ou projette un voyage imaginaire.

Voyage est aussi un mot qui vient spontanément à l'esprit devant certaines sculptures de Noëlle, figurant des animaux exotiques ou des visages qui évoquent des pays lointains. Formée dès l'adolescence à l'Académie Julian, Noëlle travaille la terre, matière vivante et sensuelle s'il en est : modelage donnant forme à des objets, des plantes, mais surtout des mains, des visages, des bustes.

Toute une humanité patiemment observée prend ainsi vie dans les mains du sculpteur, révélant sa sensibilité et ses émotions.

Empreintes et Sculptures se répondent dans un dialogue à la fois émouvant et familier, qui ne peut laisser indifférent.

Les commentaires sont fermés.