Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2016

Visite à Souto Da Casa (Portugal) du comité de jumelage « Montaren & Saint-Médiers - Souto Da Casa »

12715924_981640345247326_7359997309407060992_o.png

Après une première rencontre en juillet dernier entre deux élus de Montaren et les édiles de Souto Da Casa, douze membres du comité de jumelage de Montaren & Saint-Médiers se sont rendus à Souto Da Casa du 7 au 12 février. La Freguesia da Junta (commune), représentée par sa présidente, Maria Das Dores Ladeira ainsi que ses adjoints : Rui Freire & Albano Soares, leur a réservé un accueil absolument extraordinaire avec un programme de visites, rencontres avec les habitants, associations et représentants politiques dans une ambiance très conviviale à la mesure de l’hospitalité tout à fait remarquable des leurs hôtes.

Le moment de ce déplacement ne devait rien au hasard puisque ce village de 1500 habitants, situé au nord est du Portugal, niché sur les flans de la montagne de la Gadunha, face à la célèbre Serra d’Estrella (plus haut sommet du pays) d’où sont originaires de nombreux montadiérois , fête à l’occasion du mercredi des Cendres le Carvalhal.

 


Littéralement traduit chênaie, il s’agit d’une terre où les châtaigniers côtoient des pins autour de petits lacs, située à 4 km du village et à 1000 m d’altitude, que les villageois défendent depuis plus de 125 ans !

L’histoire veut que les paysans sans terre avaient pris l’habitude de la cultiver jusqu’au jour où un seigneur voisin en réclama la propriété, n’hésitant pas à faire appel la force contre les habitants. Mais c’était sans compter que les soldats envoyés pour mater la rébellion seraient accueillis par un banquet durant plusieurs jours qui eut raison des armes et qui assura au peuple de Souto Da Casa d’obtenir définitivement la propriété du Carvalhal.

C’est ainsi que pour commémorer cette victoire du peuple sur le puissant, se tient chaque année une procession accompagnée par les battements des bombos (tambours) et la mélodie entraînante des fifres. L’ascension est plutôt sportive (400 m de dénivelé), mais s’accompagne de nombreuses haltes toujours ponctuées de collations revigorantes et se terminant une fois arrivé au but par un repas pantagruélique !

Au retour des arrêts sont également l’occasion de rappeler le chemin de croix qui fut infligé au seigneur qui, portant une sorte de joug, se voyait interrogé tout au long du parcours par la question « À qui appartient le Carvalhal ? » jusqu’à ce qu’il cède pour admettre la souveraineté du peuple... et ce dernier de s’écrier « O Carvalhal, è nosso ! »(le Carvalhal est nôtre !).

12716246_1127098077353924_2611865309628541456_o.jpgLa délégation de Montaren & Saint- Médiers a également eut l’honneur d’être accueillie par les représentants de la Camara (mairie) de Fundão, ville centre, chef lieu de l’intercommunalité à laquelle Souto Da Casa appartient.

C’est ainsi que Frédéric Levesque, maire de Montaren & Saint-Médiers accompagné par Maria Fernandes, responsable du comité de jumelage côté français ont été solennellement reçus avec les élus
de Souto Da Casa par Maria
Alcina Domingues Cerdeira, (vice-
présidente en charge de l’action sociale, du tourisme, du patrimoine et de la culture) et Luís Miguel Roque Tarouca Duarte Gavinhos (vice-président en charge de l’administration directe, des communes, de la communication). La Camara de Fundão a même offert de mettre ses services administratifs à la disposition des deux communes afin de les accompagner dans la rédaction de la charte de jumelage qui devrait être signée prochainement.

Pour faire suite à cette première rencontre au cours de laquelle des liens d’amitié se sont déjà crées, une délégation de Souto Da Casa viendra à Montaren et Saint Médiers début juillet à l’occasion de la fête du village.

Afin de préparer cette visite, une réunion sera organisée le 11 mars prochain à 20H00 au foyer communal de Montaren et Saint Médiers. Toutes les personnes intéressées pour rejoindre le comité de jumelage et souhaitant participer à ce projet seront les bienvenues et peuvent contacter Maria Fernandes par email à joaquimfernandes0081@orange.fr ou par téléphone au 06 87 33 34 61.

Les commentaires sont fermés.